Les cartes que vous enverrez seront-elles classiques ou uniques ?

Le style idéal d’une carte de remerciement mariage, c’est celui qui vous ressemble. Elle doit rappeler votre mariage dans tout ce qu’il avait d’unique. Ce qui n’est pas une raison pour se priver des dernières tendances, surtout que certaines d’entre elles sont particulièrement créatives. Même les modèles les plus classiques se revisitent…

Les photos, incontournables pour tous les mariages (ou presque)

Il n’y a pas de fête sans son photographe attitré. Même amateur. Utiliser les clichés pris le jour J sur ses cartes de remerciements, c’est s’assurer qu’ils seront au moins regardés une fois ! D’autant qu’il n’existe pas de limite au nombre d’images qui peuvent être présentées sur une seule carte (sinon le format de celle-ci). Les mosaïques remplacent en effet de plus en plus souvent la photographie unique.
Et si vous n’appréciez pas spécialement les prises de vue, rassurez-vous : les cartes sans photo ont tout autant de succès !

Les dernières tendances à suivre

Il y a des modes dans tout, même dans les cartes de remerciement. Les impressions qui semblent venir d’une autre époque, que ce soit par la typographie, le choix des couleurs ou des accessoires, n’en finissent pas de remettre le vintage au goût du jour. Les mariages rétro ont la cote ! Il n’y a d’ailleurs pas de limite aux périodes revisitées : années 20, 50… et peut-être 80 dans quelque temps !
Il est aussi de plus en plus tendance de jouer avec les matières en ajoutant des effets bois, kraft, ardoise ou autres sur ses cartes. Soit juste avec un trompe-l’œil, soit avec des impressions réalisées directement sur ces matériaux. Les machines des imprimeurs peuvent traiter aujourd’hui le cuir ou des papiers très fins.

Soyez unique… en prenant les idées des autres

L’imagination ne naît pas du néant. Trouver des idées originales, c’est aussi savoir s’inspirer. N’hésitez pas à parcourir notre catalogue : vous pourrez ainsi admirer de nombreuses cartes… et déterminer à quoi vous voulez que la vôtre ressemble.