La tétine, bonne ou mauvaise pour votre bébé ?

La tutut, un danger pour les enfants ?

Bébé adore sa tétine, mais est-elle bonne pour lui ? Utilisée par 70 % des enfants pendant leurs premières années, la tétine est un grand classique. Et pourtant, depuis quelques années, elle voit sa cote de popularité baisser : source d’apaisement d’une part, mais de danger pour la mâchoire de l’autre… vous saurez tout sur la tutut !

La tétine calme bébé… et ses parents !

Le premier point fort de la tétine est indubitablement sa capacité d’apaisement sur l’enfant. La succion est un besoin physiologique, qui apparaît dès la seizième semaine de grossesse : le fait de téter déclenche chez l’enfant des sécrétions d’endorphines, hormones du plaisir et de la détente. En conséquence, elle calme les pleurs, les cris et les crises de l’enfant… et celles des parents !
Par ailleurs, la tétine aurait un rôle dans la qualité du sommeil  en facilitant l’auto-apaisement, l’espacement entre les prises de repas nocturnes et la régulation des rythmes de sommeil.
Enfin, effet bénéfique moins connu, la tétine diminue le risque de mort subite du nourrisson en favorisant la ventilation et en régulant les reflux.

Une bonne idée… sauf pour les dents !

Mais alors, pourquoi est-elle déconseillée par certains médecins ?
Tout d’abord, si la tétine est proposée trop tôt, elle peut interférer dans le processus d’allaitement : le sein étant moins stimulé par la tétée de l’enfant, la production de lait diminue.
Mais surtout, la tétine est entrée dans le collimateur des orthodontistes ! Peu d’entre elles sont ergonomiques, et il a été démontré qu’elles déformaient la mâchoire en favorisant les otites et les obstructions nasales. Par ailleurs, la sur-salivation qu’elles produisent est à l’origine d’une augmentation du nombre de caries.
Quant au niveau psychologique, la tétine est accusée de retarder l’apprentissage de la communication et de l’expression des besoins, et de créer des effets d’accoutumance aux dérivés émotionnels pouvant conduire à de futurs tempéraments addictifs.

La règle d’or, plus de tutut pour les enfants de plus de trois ans !

Que vous décidiez de l’utilisez ou pas pendant les premières années de votre bambin, sachez que l’usage de la tétine, que ce soit au niveau physique ou psychologique, est quasi unanimement déconseillé après l’âge de trois ans. Il va alors falloir rentrer dans la période de sevrage !