Trouvez les réponses essentielles sur votre nouveau rôle de parent

Un bébé, ça semble naturel quand on le voit, mais en fait c’est vraiment complexe de s’en occuper. Les questions fusent de toute part. Biberon, tétine, le dodo ou la garde. Comment savoir que faire ? Être parent, c’est chercher mille réponses aux sujets essentiels qui entourent l’arrivée de votre enfant.

Comment choisir entre allaitement et biberon ? Le casse-tête de bébé

Alors que rien ne semble pouvoir détrôner les bienfaits de l’allaitement au sein pour la santé à venir de votre bébé, les biberons entrent en rivalité en vous offrant quelques avantages non négligeables qui finissent par peser dans la balance. Certes, le sein offre des apports nutritionnels complexes que le biberon n’arrive pas à égaler, mais le biberon, quant à lui, permet de bien mieux gérer l’alimentaire de l’enfant, notamment en apports vitaminiques ou minéraux. Sans parler du fait que ce dernier permet aussi aux papas de materner leur poupon à l’instar des mamans. La solution santé serait alors du lait maternel en bouteille, obtenu par le tire-lait. Reste que la panoplie de voyage du biberon est tout de même bien plus conséquente que celle de l’allaitement au sein, où tout est déjà incorporé.

Le sommeil et la tétine, tant de questions sur le bien-être de bébé

Est-ce que le petit doit dormir avec ses parents ou seul ? Lorsqu’on veut bien dormir la nuit, la solution est vite trouvée de placer le couffin dans la chambre parentale, mais à quel prix ? Certes, l’enfant, rassuré, va dormir comme un bébé, et les parents vont en profiter pour créditer de nombreuses heures de repos, mais cette incursion dans l’intimité parentale n’est pas sans conséquence pour la suite du couple. Il va bien falloir finir par faire sortir Tanguy de la chambre un de ces jours.
La tétine, petit objet de réconfort, peut, elle aussi, permettre à bébé de trouver du calme dans la succion. Mais comme pour tout, l’abus de la tétée a une incidence négative. Sur les dents du bambin qui risquent une déformation à l’usure, mais aussi sur son développement psychologique, dont des chercheurs s’inquiètent, accusant le petit objet de le freiner au fil du temps.

Nounou, crèche ou assistante maternelle, la réponse pour les parents anxieux

La problématique de la garde de votre petit est toujours au cœur de la vie de parent. Votre enfant est particulier, et vous voulez qu’il soit reconnu dans sa singularité pour apprécier au mieux la compagnie du ou des adultes qui vont le garder, et c’est bien normal. Prendre soin de votre enfant, c’est la seule vraie obligation de la personne que vous recherchez. Mais en fonction de votre vision du bien-être du petit, vous opterez pour une nounou, la mamie, une garde partagée ou même une crèche. À vous l’embarras du choix.