Le suivi médical post accouchement, les étapes essentielles

Le premier examen clinique obligatoire a lieu dès la naissance

Votre bébé et vous-même bénéficierez d’un suivi particulier après l’accouchement. Votre premier examen médical permettra de faire le point sur l’allaitement, l’utérus et la cicatrisation, évoquer la reprise de la sexualité en abordant la question de la contraception et de la rééducation périnéale. Votre enfant sera ausculté dès sa naissance afin d’apprécier son état de santé clinique et détecter la possibilité de maladies dans le cadre du programme national de dépistage.

Le suivi de la maman, une question d’équilibre

Pour retrouver l’harmonie après une naissance, il convient de :

Effectuer la consultation post-natale (6 à 8 semaines après l’accouchement) :
Elle peut avoir lieu à l’hôpital ou chez votre praticien habituel, et sera l’occasion de faire le point sur d’éventuels soucis physiques et difficultés psychologiques (baby blues, problèmes urinaires, difficultés concernant l’allaitement, le sommeil…)
Ce sera aussi le moment de discuter d’une méthode contraceptive adaptée (pilule, stérilet, dispositif sous-cutané), si vous en souhaitez une.

Suivre des séances de rééducation périnéale et abdominale, qui vous seront prescrites lors de la consultation. Réalisées par une sage-femme ou un kinésithérapeute, ces séances sont fortement recommandées et sont prises en charge à 100 % par la Sécurité sociale.

Reprendre doucement le sport et surveiller votre alimentation sauf si vous allaitez. Dans ce cas, attendez le sevrage pour débuter un régime.

Le suivi de votre nouveau-né, une question de santé

Dès ses premiers jours, votre enfant bénéficiera d’un dépistage néonatal grâce à un simple prélèvement de sang au talon.
Cet examen permet le dépistage de quatre maladies afin de mettre en place un traitement précoce :

  • la phénylcétonurie :
  • l’hypothyroïdie congénitale,
  • l’hyperplasie congénitale des surrénales
  • la mucoviscidose.

 

Éventuellement, une cinquième maladie (la drépanocytose) peut être dépistée en raison de votre origine ethnique, car cette pathologie touche essentiellement les enfants descendants d’Afrique, des Antilles, de Guyane et de la Réunion.

Il est recommandé de faire examiner votre bébé régulièrement par votre médecin généraliste, pédiatre ou dans un centre de protection maternelle et infantile (PMI) qui propose gratuitement des consultations pour les enfants de moins de 6 ans.
À cette occasion, les professionnels de la santé recommandent fortement la vaccination de tous les enfants, en suivant un calendrier de vaccination précis en fonction de l’âge.

L’arrivée de bébé, le bouleversement de la naissance

Vos équilibres hormonaux et psychologiques se sont modifiés, et de retour à la maison, il est possible que votre quotidien soit altéré par une forme de déprime, fréquemment ressentie par les jeunes mamans trop fatiguées et préoccupées par leurs nouvelles responsabilités. N’hésitez pas à en parler si vous avez l’impression d’être épuisée, débordée et de ne pas pouvoir vous en sortir seule.